Back from MAX 2009

Aujourd’hui j’ai assisté à la session Back from MAX 2009Yan de Baao, Thibault et  Michaël nous ont parlé des dernières annonces du Max 2009 avec en vrac :

  • les nouveautés de flex 4 et de flash builder 4 (amélioration de la coopération entre spark et halo, rajout de propriété style aux composants spark,  renommage de composants…)
  • LiveCycle Data Service3 et le model driven development (je reviendrait dessus)
  • LiveCycle Collaboration Services (ex projet Cocomo)
  • Et la news passée inaperçue….Flash sur l’iphone

Des ateliers thématiques permettaient de préciser ces différents sujets. J’ai assisté au 2 ateliers suivants :

Flash Catalyst

Il s’agissait de présenter les nouveautés apportés par la Béta 2. Au programme :

  • Plus d’effets et de transitions
  • Un nouveau composant scrollable
  • La possibilité d’exporter le résultat en Air

La démo est toujours aussi bluffante mais je suis de plus en plus partagé sur l’apport de Catalyst sur de grands projets. Tout d’abord la version actuelle ne permet pas des allers/retours entre catalyst et flash builder ce qui la rend inutilisable. (même si ce défaut devrait être corrigé dans la 1.0… ou pas…). J’étais pourtant plein d’espérances pour ce projet qui est le chainon manquant entre le designer et le développeur. Je reste convaincu que c’est un outils de prototypage excellent mais je suis septique pour la communication Catalyst/flex. J’ai hâte de l’éprouver….

LiveCycle Data Services 3

Michaël nous a présenté  LCDS avec:

  • le remoting (blazeds)
  • le messaging avec un push en temps réel (super…)
  • la génération de pdf
  • Et surtout le model-driven development

L’idée est de confier au modèle un maximum de responsabilités. A partir d’une source de données un modèle est déployé avec une vue particulière dans Flex builder. L’ensemble des services et value object sont générés et accessibles dans la vue designer. De là on peut:

  • relier les données à une datagrid par simple drag and drop
  • créer des formulaires crud en 2 clic
  • paramétrer des filtres ou des conditions directement au niveau du modèle

En java la synchronisation des données est assurée par LCDS.

Idéal pour réaliser une application CRUD (simple)  en trois clic…

Et pour finir cette journée, un super buffet,des discussions techniques, des rencontres, des goodies….

FLASH CATALYST ET FLASH BUILDER 4

Hier, Adobe a présenté à la communauté les derniers arrivants de leur offre et concrètise leur plateforme Flash composée des trois produits : Flash Pro, Flash Builder et Flash Catalyst.

Flashbuilder 4 (ex: flexbuilder) correspond à l’environnement de développement RIA.
De nombreuses modifications ont été apportées à l’outil:

  • augmentation de la productivité (refactoring, génération de getter/setter, génération de handler d’évènement….)
  • amélioration de la gestion des données (introspection des services distants, génération de classes…)

Le modele de composant à également été relooké. En effet les composants natifs sont maintenant déclinés sous la forme de MVC. L’ambition est de faciliter le skinage des applications flex. D’après Adobe FB4 devrait aussi d’offrir un environnement de développement pour l’AS3 et non seulement pour Flex.

Le

deuxième outil présenté était Flash Catalyst. Ce produit peut prendre en charge des fichiers Photoshop, Fireworks, Illustrator. Il propose (via une interface étudiée sur les modèles des logiciels créatifs/vidéo) d’animer les éléments ou page et de skiner des composants (boutons, scroll, etc..).
A tout moment, le designer peut rééditer des éléments graphiques de sa maquette via Illustrator et récupérer automatiquement ses modifications dans Catalyst.

Catalyst a pour vocation de permettre aux designers :

  • De prototyper/animer simplement leurs interfaces (pour des présentations clients)
  • D’exporter l’interface animée vers FlashBuilder afin qu’elle soit directement utilisable par le développeur sans phase de découpage d’images ou de skinnage manuel des composants et tout en conservant les animations produites dans Catalyst.

Les échanges entre Catalyst et Flex seront bi-directionnelles pour la sortie finale de la V1 de Catalyst : Il sera donc tout simplement possible d’éditer un projet FlashBuilder dans Catalyst et de reskiner a la volée certains éléments.
Par contre, l’utilisation de Catalyst est exclusivement réservée aux créas qui organisent les calques dans des dossiers et nomment chacun des calques. Sans cette rigueur, Catalyst devient totalement inutilisable.

Pour Catalyst les avis sont très partagés. Il semble que les possibilités soient quand même limitées (en terme d’effets, de retour….) mais se prête particulièrement à de la RIA. Les fans d’animations « Wahoo » devront malheureusement conserver leur Flash Pro :). J’attend de le tester sur un vrai projet pour valider le workflow complet et de constater le gain de productivité…

A suivre

BAAO ET SON FLEX ROAD 2009

baao atelier flex

J’étais hier à un atelier Flex proposé par Baao en partenariat avec Adobe. L’objectif de cette journée était de présenter  les possibilités de Flex et Air. L’initiative est vraiment très bonne tout d’abord car l’atelier est gratuit. Mais au delà de cela je trouve la « formation » très équilibrée pour une seule journée. On arrive néophyte et on en repart avec  :

  • le principe de base du fonctionnement de Flexbuilder
  • le code de  notre première appli flex (un player vidéo..)
  • Les principes de base d’échange avec le serveur via blazeds
  • Une appli Air….
  • Des slides….

Pas mal en 8 heures

La cerise sur le gâteau petit déjeuner et repas offert ( et on mange bien …)

J’entends déjà les raleurs du fond me dire oui mais c’est qu’à Paris ….pfff

Et bien non car Baao organise un FLEX ROAD et ces ateliers sont proposés dans plusieurs grandes villes de France.

Alors si vous ne connaissez pas encore Flex je vous recommande vraiment de vous inscrire aux prochaines sessions.

Les tontons flexeurs…et les performances

J’étais ce soir au dernier événement organisé par les tontons flexeurs. Le thème aujourd’hui était « Flex et les performances à Paris ». Une soirée très sympa sur un thème très intéressant. Les 3 intervenants ont promis que leurs présentations seraient disponibles sur le site des TTF. En attendant en voici un résumé:

Yann Chevalier de BaaO nous à parler de Flex et des performances en évoquant les points suivants

Julien Revel de KapIT a abordé le problème des mémory leak en Flex. J’étais habitué à ce type de problématique en javascript et moins en Flex. Julien nous a présenté:

  • le garbage collector de Flex plutôt performant
  • Les principales sources de leak (les custom tooltip, les poppup, les fenêtres transitoires …)
  • au contraire les « leak safe » (binding interne, le model locator dans cairngorm, les events listener d’objets transitoires vers des objets permanents..)
  • Les « suspects » (Array, map, timer actif, listener vers des objets transitoires…)
  • Des outils pour reperer les leak (essentielement kapInspect et son memory leak plugin)

Enfin Michaël Chaize de Adobe (je vais quand même pas inserer le lien d’adobe…) nous a parlé des échanges de données autour de LCDS. Avec entre autre :

  • la dualité du choix entre un couplage faible avec un format d’échange traditionnel (XML, SOAP, REST) moins performant et un couplage fort propriétaire (RMI, AMF) avec une démo à l’appui sur Census
  • Le data Service et son implémentation coté Serveur (DAO, Assembler et config LCDS) et sa mise en place en flex
  • La démo d’un outils réalisé en interne illustrant les mécanismes de synchronisation et de persistance entre plusieurs clients.

Bref une belle soirée. Vivement la prochaine…..