Java sur la route du RIA

L’annonce de JavaFX a fait chauffer les feed reader, Sun se positionne sur le marché du RIA face à Mricosoft et Adobe et c’est une bonne chose. F3 (que j’ai déjà evoqué précédemment) qui est à l’origine de JavaFX Script est une trés bonne techno, et facilite le developpement d’applications Swing plus ergonomique. Mais n’oublions pas que Java est depuis le début en mesure d’offrir des interfaces riches déployées via un navigateur (RWA), c’est l’Applet. Apple l’a bien compris et a migré la bibliothèque graphique de NeXT en Swing depuis la version 5 de WebObjects. Java Web Start est arrivé par la suite proposant alors une facilité de déploiement aussi puissante que le navigateur pour les applications orientées desktop (RDA). Sun a donc été précurseur dans ce domaine mais l’Applet n’a pas séduit et c’est la que Silverlight et Flex marquent un point car ils disposent d’outils de conception visuelle (Expression Web, Flex Builder). Selon le CTO de Sun Bob Brewin cet outil devrait voir le jour rapidement [Ed Burnette interview Q6] : JavaFX Designer.

Contrairement à Simon Brocklehurst je pense qu’il est indispensable d’avoir cet outil et que la dualité graphiste/developeur est importante, je ne néglige pas les capacités artistiques des dévelopeurs et je pense même que concevoir une application avec un code propre c’est aussi de l’art, mais chacun son métier.
L’autre difficulté de Java c’est la taille du plugin, en effet celui-ci inclu le runtime de la plate-forme soit au moins 13 Mo. Un peu lourd pour un plugin la ou les autres ne dépassent pas 5 Mo. Mais cela aussi devrait s’améliorer.
Enfin n’oublions pas le mobile, domaine ou Java est bien plus présent que les autres acteurs et qui peut aussi faire la différence.

Chris Oliver n’a pas choisi XML pour JavaFX Script contrairement à Microsoft avec XAML. Il est vrai que la syntaxe de Java FX Script est plus séduisante et offre des avantages mais on perd alors les avantages d’XML en terme d’extension (XInclude, XPath, XSLT). Dommage que Sun n’est pas poussé plus en avant le framework JAXX qui propose une syntaxe XML pour définir des UI. Mais ne nous y trompons pas il est indéniable que JavaFX Script propose une syntaxe facilitant la création d’UI plus ergonomique.
Qu’en est il alors de SWT, Bob Brewin prétend que la syntaxe de JavaFX Script peut être étendu pour SWT [Ed Burnette interview Q5]. sachant que SWT est en cours d’adaptation à WPF, pourrait on avoir un XAML générant du SWT 🙂 ? Cependant n’oublions pas que SWT n’est pas destiné au RWA mais uniquement au RDA. Les objectifs de Silverlight, Flex, JavaFX Script ne sont pas les mêmes que ceux de Eclipse RCP, NetBeans RCP, Apollo, et WPF. A noter que Silverlight n’utiliserais que 30% de WPF [5mn avec Kevin Gallo, Product Manager Silverlight par Didier Girard] contrairement à JavaFX qui s’appuie directement sur Java et donc toutes ses bibliothèques.
Ce qu’il est intéressant de constater c’est qu’Eclipse est présent à presque tous les niveaux :

En choisissant Eclipse on est sûr de pas se tromper ;).

Pour ceux qui voudrait comparer plus techniquement JavaFX Script et XAML je vous conseille les pads :